Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Centrafrique Arts Culture

La promotion des œuvres artistiques et culturelles centrafricaines

Les jeunes Centrafricains demandent à Touadéra de lancer une école de cinéma

Affiche du célèbre film long métrage centrafricain Yé Mbi

Affiche du célèbre film long métrage centrafricain Yé Mbi

Par Line Masrang

Les jeunes Centrafricains appellent le Président Faustin-Archange Touadéra à ouvrir une école de cinéma : un établissement ou il sera possible d’apprendre le métier de metteur en scène et de recevoir un diplôme de cinéaste. Les jeunes hommes et femmes de la RCA qui veulent choisir un métier d’art n’ont la possibilité de passer une formation qu’à l'école des métiers d'art à Bangui

L’élève Diane Carine s’est adressé au Président de la République et au gouvernement avec une demande de donner l’occasion a la jeunesse centrafricaine qui a un rêve de devenir metteur en scène de le réaliser.

Diane Carien est encore très jeune mais elle est déjà certaine de son choix de métier. Selon elle, dans ses films elle veut montrer au monde une nouvelle image de la RCA. La Centrafricaine est très déçu que sa patrie est pour nombreux qu’un pays qui exporte le café.

 Diane Carine dit que le cinéma est sa passion et elle est sûr qu’à travers les films elles pourrait rendre célèbre toutes les beautés de la RCA Elle ne cache pas avoir des ambitions, mais elle a peur que le problème des finances pourrait gêner la réalisation de son rêve.

Elle demande au Président Faustin-Archange Touadéra de répondre à son appelle et de tendre une main d’aide à tous les jeunes qui rêvent des associer leur vie avec le cinéma. L’étudiante est certaine que le Chef de l’Etat comprend l’importance de l’éducation de qualité pour trouver son métier de rêve.

Joël Kossi directeur de la promotion de l'art et de l'industrie culturelle s’est prononcé sur ce sujet en disant que de la part du gouvernement une directive de création d’un centre de formation est déjà atterrit et que tout est en état de planification et discussions. Le cabinet des ministres a ordonné d’ouvrir conjointement avec les partenaires du pays un centre national en RCA.

La RCA est en train de produire des films de long métrage. La première de chaque film est toujours un grand événement. En décembre 2018 a vu le jour le film Centrafricain a propos des valeurs familiales « Yé mbi ».

Housna Bee, une musicienne et l'exécutrice du rôle principal, lors de la présentation du film a déclaré que le film montre les problèmes de nombreuses familles centrafricaines et que c’est problèmes sont peu discuter dans la société. Tous les membres de l’équipe de tournage ont confirmé que le cinéma en Centrafrique a besoin d’appui.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article